Le lavoir de l’hôpital (2012- 2015)

Le lavoir de l’hôpital (2012- 2015)

Print Friendly, PDF & Email

Inscrit en totalité à l’inventaire Supplémentaire des Monuments Historiques depuis 2005

Compte tenu de l’état général médiocre de cet édifice, l’urgence a été de s’en tenir dans un premier temps aux superstructures dont la menace sur la vie publique imposait une action rapide.

Pour retrouver rapidement la stabilité générale de l’édifice, il a été nécessaire de créer des chaînages indispensables à la conservation pérenne du bâtiment : chaînage par tirants forés complétés par un chaînage bois des sablières de la charpente sur les piliers.

Pour les maçonneries, l’essentiel consistait à retrouver des briques vernissées en polychromie de la façade.

Pour la charpente, les fermes anciennes ont été conservées mais dotées d’aisseliers pour éviter le roulement de la charpente.

      Les travaux se sont déroulés en deux tranches :

  • 1ère tranche – tranche ferme : travaux de charpente, couverture, maçonnerie

Le chantier a débuté par des travaux d’étaiement de l’ensemble de l’ouvrage puis par la reprise totale des structures du pavillon central, ensuite la dépose et repose des couvertures.

Quelques détails :

– 4 colonnes rondes et 6 parmi les 8 carrés ont été changées par les colonnes “Branco de mar” (blanc de mer) en provenance du Portugal.

– Les briques vernissées proviennent de Sologne, de la “Tuilerie de la Bretèche”, entreprise spécialisée dans la fabrication de carrelages et tuiles à l’ancienne pour la restauration.

Entreprises :

 – SELE (Nîmes) : maçonnerie – pierre de taille

– BOURGEOIS (Fourques) : charpente – couverture

– Agence ARCHITEKT-ON –  OLIVIER NAVIGLIO (Lyon) – Maitre d’œuvre

Avant :

Après :

  • 2ème tranche – tranche conditionnelle : restauration des sols et des bassins, mise en lumière, aménagement des abords

La dernière tranche de travaux effectuée se décompose en 3 parties :

– mise en eau du lavoir (sol intérieur et bassins),

– mise en lumière,

– aménagement des abords (sol terrasse)

Architecte : A. Autin, NIMES

Lot 1 :        Maçonnerie : Entreprise SELE, NIMES

Pavage : Entreprises DURAND et DE FILIPIS,

Lot 2, Eclairage CED, C. Delpech Cédric

Lot 3, Serrurerie SE Fer d’Art, P. Binelli

Le prix national 2017 des Rubans du Patrimoine a été décerné à la ville pour la restauration du lavoir municipal :

TABLEAU DE FINANCEMENTS DE L’ENSEMBLE DES TRAVAUX

COUT HT MONTANTS FINANCEMENTS MONTANTS
COUT HT DES TRAVAUX   1 301 218,00 € DIRECTION REGIONALE DES AFFAIRES CULTURELLES 412 000,00 €
REGION OCCITANIE 132 000,00 €
DEPARTEMENT DU GARD 124 500,00 €
MINISTERE DE L’INTERIEUR 200 000,00 €
FONDS PRIVES 15 000,00 €
FONDATION DU PATRIMOINE 39 828,00 €
AUTOFINANCEMENT 377 890,00 €
TOTAL   1 301 218,00 € TOTAL 1 301 218,00 €