Plan Vigipirate

Plan Vigipirate

Print Friendly, PDF & Email

Plan Vigipirate
Le nouveau plan Vigipirate retient quatre niveaux d’alerte. A chacun de ces niveaux, définis par une couleur, le Gouvernement déclenche une série de mesures pour atteindre un objectif déterminé.

Plan gouvernemental VIGIPIRATE
Les niveaux d'alerte
JAUNE: accentuer la vigilance
ORANGE : prévenir une action terroriste
ROUGE : prévenir les attentats graves
ECARLATE : prévenir les attentats majeurs

Descriptif du plan Vigipirate 
Niveau jaune : accentuer la vigilance, face à des risques réels mais encore imprécis, par des mesures locales avec le minimum de perturbations dans l’activité normale, et se mettre en état de passer aux postures des niveaux orange et rouge dans un délai de quelques jours.

Niveau orange : prévenir le risque d’une action terroriste considérée comme plausible, fût-ce au prix de contraintes et de perturbations modérées dans l’activité normale, et se mettre en état de passer aux postures des niveaux rouge et écarlate dans un délai rapide, selon la nature des moyens.

Niveau rouge : prendre les mesures nécessaires pour prévenir le risque avéré d’un ou de plusieurs attentats graves, comprenant certaines mesures de protection des institutions, et mettre en place les moyens de secours et de riposte appropriés, en acceptant les contraintes imposées à l’activité sociale et économique.

Niveau écarlate : prévenir le risque d’attentats majeurs, simultanés ou non, pouvant utiliser des modes opératoires différents et provoquer des effets dévastateurs, et mettre en place les moyens de secours et de riposte appropriés ; des mesures particulièrement contraignantes peuvent être mises en oeuvre.

L’évaluation des menaces est préparée par les services spécialisés, et renouvelée régulièrement, selon un rythme adapté à l’évolution de la situation nationale et internationale. A partir de cette synthèse, une proposition de niveau d’alerte est soumise au président de la République et au Premier ministre, qui déclenche le plan Vigipirate et détermine le niveau d’alerte applicable sur le territoire. Les mesures de vigilance, de prévention et de protection sont ensuite déclenchées et mises en oeuvre par les différentes autorités : services de l’Etat, collectivités locales, SNCF, RATP, aéroports…

Depuis le 10 octobre 2005, la posture du plan Vigipirate est maintenue au niveau rouge.
Le plan VIGIPIRATE est maintenu au niveau rouge, avec renforcement de certains dispositifs visant à la surveillance des transports terrestres et aériens, en particulier en lien avec les pays à risques et à la protection de sites sensibles : sites militaires, lieux de culte, emprises diplomatiques, ou encore lieux de grande fréquentation. Le ministre de l’Intérieur a donné des instructions aux Préfets et leur a demandé de veiller à leur mise en œuvre en lien étroit avec les élus locaux.

Les recommandations du plan Vigipirate Rouge Renforcé.

agrandir-textereduire-texterafraichir