Aides et dispositifs

Aides et dispositifs

Conformément au Code de l’action sociale et des familles, le CCAS anime une action générale de prévention et de développement social, en liaison étroite avec les institutions publiques et privées.
Le CCAS est avant tout un lieu d’écoute où chaque personne, quel que soit son âge, son statut social, ou ses difficultés, est aidée, renseignée, accompagnée dans ses démarches.

Les demandes d’aide sociale
Elles sont instruites dans les conditions fixées par voie réglementaire, c’est ce que l’on appelle l’aide sociale légale (ou obligatoire). Cette aide concerne l’ensemble des prestations dont les conditions d’attribution sont fixées par la loi, et donne lieu à un financement obligatoire dans le cadre d’un budget public.
• Instruction des demandes de RSA (documents à fournir)
• Dossier de Couverture Maladie Universelle (CMU), d’ Aide à la Complémentaire Santé
• Dossier MDPH (AAH, carte d’invalidité…)
• Dossier de demande d’Allocation de Solidarité aux Personnes Agées (ASPA)
• Dossier d’Allocation Personnalisée d’Autonomie (APA)
• Dossier d’aide-ménagère
• Placement en établissement

La téléalarme en lien avec Présence 30
Ce service permet le maintien à domicile en toute sécurité des personnes âgées, dépendantes, malades ou handicapées, tout en sécurisant la famille. Les abonnés sont équipés à leur domicile d’un transmetteur et portent un déclencheur d’alarme (médaillon ou bracelet). En cas de problème, de malaise, de chute ou de sinistre, l’abonné appuiera SIMPLEMENT sur son déclencheur afin d’alerter la centrale d’écoute.
Renseignements au 04 66 39 57 73

Les dossiers de l’aide sociale facultative
Ces aides sont octroyées aux familles ou aux personnes en grande difficulté (cantine, centre aéré, factures gaz, électricité, eau…). Elles sont facultatives, et sont le reflet de la politique sociale menée par la Mairie, à travers son CCAS. Un certain nombre de critères (ressources, situation de la famille, quotient familial…) est défini par le Conseil d’Administration et sert à la prise de décision lorsque la demande passe en Commission d’attribution des aides.
Rendez-vous au 04 66 39 57 71 (liste des pièces à fournir)

Le dispositif d’aide au suivi budgétaire
L’objectif est de faire prendre conscience à la famille de ses difficultés et lui apporter un soutien, trouver des solutions et rééquilibrer son budget.
Le contexte économique actuel fragilise de nombreux ménages. Un budget déséquilibré entraine presque toujours un accroissement des dettes. A l’inverse, un budget qui présente une marge de sécurité, même modeste, permet de franchir les périodes difficiles sans sacrifier son avenir. L’accompagnement permet de changer le comportement de la famille pour éviter les demandes systématiques d’aides. Ce dispositif est en lien avec les aides facultatives et se fait sur orientation d’un agent du CCAS.

Le référent social
L’accompagnement a un objectif double :
– d’une part, aider à l’analyse des situations individuelles. Il s’agit de diagnostic permettant d’identifier les freins et les difficultés des personnes reçues.
– d’autre part, c’est une aide à l’élaboration de démarches d’insertion, un soutien dans le cadre de ses démarches, voire un accompagnement.
Il permet une meilleure lisibilité des situations exposées. Cette action s’est développée à l’ensemble du public pour lequel il est besoin de diagnostic ou de soutien. Ici encore, il est un complément des aides facultatives.

La demande d’élection de domicile
Le CCAS peut domicilier administrativement les personnes sans résidence stable ayant un lien avec la commune, afin de leur permettre d’accéder ou de maintenir leurs droits sociaux.

agrandir-textereduire-texterafraichir